Lycée Agricole Privé Sully
Lycée Agricole Privé Sully2022-11-09T17:00:29+01:00
Journee - Lycée Agricole Privé Sully

Portes Ouvertes

14 Janvier 2023 de 09h00 – 12h00

18 Mars 2023 de 9h30 – 17h00

3 Juin 2023 de 9h00 – 12h00 : collège / 13h00 – 16h00 : lycée

Formations agricoles

Formations au collège

Nos formations collège

de la 6ème à la 3ème.

Formations agricoles au lycée

Nos formations lycée

De la seconde générale au BTS

Actualité du Lycée Agricole Privé Sully
L’actualité

Suivez notre actualité

Découvrez le Lycée Agricole Privé Sully

Le mot du directeur

Projet éducatif

  • Devenir un adulte accompli
  • Transmission des connaissances, du savoir faire et des valeurs de l’Enseignement Agricole

  • Accueil de tous, partage, solidarité

  • Sensibilisation des jeunes
le collège-lycée SULLY accueille cette année 240 élèves

Ensemble, cultivons nos réussites !

Situé dans un environnement calme et verdoyant, le collège-lycée SULLY accueille cette année 240 élèves de la 6e au BTS autour de plusieurs formations complémentaires (sciences et technologies de l’agronomie et du vivant, grandes cultures, élevage…).

Dans le monde actuel, il n’est pas aisé de devenir un adulte accompli, c’est pourquoi la communauté éducative du collège-lycée s’applique à aider les élèves à franchir ce cap décisif et à se construire avec le même préalable : la volonté de réussir. Cette volonté se retrouve d’ailleurs avec, une nouvelle fois, d’excellents résultats aux examens pour la session 2021 :

  • 100 % au Bac pro
  • 100 % au bac STAV
  • 84 % au BTSA APV
  • 100 % au BTSA PA
  • 96 % au Brevet
ministere education nationale
- Lycée Agricole Privé Sully
- Lycée Agricole Privé Sully

Notre établissement est d’abord un lieu d’étude et de formation

Au sein duquel l’équipe pédagogique a à cœur de transmettre des connaissances, du savoir-faire et des valeurs pour aider le jeune à se définir et trouver sa place dans une société complexe. Au collège-lycée SULLY l’élève, réconcilié avec le travail, s’épanouit par l’autonomie, le partage et la solidarité, avec comme objectif la réussite dans le respect de soi et de l’autre. Je vous invite à parcourir notre site afin de découvrir nos formations, les activités et le cadre de vie proposés à nos élèves.

Le Directeur, M. Mingot

Présentation de l’internat, composé de 55 chambres

L’internat est composé de 55 chambres, pouvant accueillir plus de 205 élèves. L’internat est composé de chambres par trois ou par quatre personnes pour les collégiens, lycéens et BTSA. Les douches et WC se situent dans le même couloir que les chambres, ce qui facilite l’accès pour les élèves. De plus, certaines chambres, dédiées aux élèves de BTSA, disposent d’une douche individuelle dans chaque chambre, leur permettant un plus grand confort. Enfin, les pensionnaires disposent également d’une salle qui leur est dédié, où sont installés des canapés, babyfoot et autres afin de passer d’agréables moments entre eux.

L’internat est un lieu très convivial, qui permet aux élèves de créer des affinitées. Il permet également aux enfants de renforcer leur autonomie, de favoriser leur confiance en soi et leur maturité. L’internat est à la fois un foyer sécurisant pour les enfants et un endroit pour apprendre à vivre en communauté.

Découvrir l’internat
- Lycée Agricole Privé Sully
Actualités

SIMA

Ce jeudi 10 novembre 2022, visite du SIMA (Salon international du machinisme agricole) pour nos lycéens, au parc des expositions de Villepinte. Tous les deux ans, ce [...]

S’inscrire à notre newsletter

Veuillez saisir votre adresse e-mail

Taux de réussite aux examens en 2022

0 %
BAC PRO
0 %
BAC STAV
0 %
BTSA APV
0 %
BTSA PA
0 %
BREVET
Nos partenaires
Chambre d'agriculture d'ile de france
région ile de france
Jeunes agriculteurs
Les écuries de Magnanville
ufa des métiers de l'agriculture
Agriculteurs bio d'Ile de France
Réseau de l'apprentissage CERFAL
GROUPE DEPUSSAY Concessionnaire / Distributeur
Zoo Safari de Thoiry
Parc naturel régional du Vexin français
Duport Agri
Assureur Groupama
Barbier
Partenariat avec la ville de Magnanville
Crédit Agricole Ile de France
Ecole Supérieure des agriculteurs

Lycée agricole : des débouchés variés et des formations de la 4e au bac + 3

Interview du Directeur, Sébastien Mingot, par La rédaction © CIDJ

Le secteur agricole offre une palette de plus de 90 métiers différents. De la culture à l’élevage en passant par l’agro-équipement, des métiers liés à l’eau, à l’environnement ou aux services à la personne… Les débouchés ne manquent pas !

Aimer la nature, la condition pour y entrer

« Si vous pensez que les lycées agricoles n’accueillent que des fils d’agriculteurs, vous faites erreur », prévient Sébastien Mingot, proviseur au lycée agricole de Sully.

Dans ce lycée des Yvelines (78), seuls 5 % des élèves ont des parents qui travaillent dans ce milieu. « Nous sommes ouverts à tous. Pour être admis, il faut prouver sa motivation, montrer que l’on s’intéresse au milieu agricole et surtout aimer la nature. »

Les filles, osez l’agriculture !

Les jeunes filles ont été longtemps absentes des formations agricoles. Au lycée de Sully, elles sont maintenant plus nombreuses que les garçons, puisqu’elles représentent 54 % des effectifs. On les retrouve surtout dans la filière professionnelle spécialisée en production animale. La filière production végétale (PV) est un peu boudée des filles. Pauline, en 1re pro PV est la seule fille dans une classe de 8 garçons. Mais elle souhaite rassurer les jeunes filles qui voudraient suivre la même voie qu’elle. « Les métiers de l’agriculture ne sont pas toujours faciles, mais ce sont des métiers passion. Si vous aimez les animaux, la flore, l’environnement… Foncez ! », conseille cette lycéenne qui se voit bien travailler d’ici quelques années dans une exploitation céréalière pluri-élevage.

Lycée agricole : une formation à partir de la 4e

Les lycées agricoles accueillent des élèves de la 4e au BTS (bac + 2), voire, dans certains établissements, à la licence pro (bac + 3).

En 4e et en 3e agricole, les élèves suivent des cours pratiques (étude de cas, projets à réaliser…), en plus des cours généraux (maths, français, histoire-géo).
« Cette voie est destinée aux élèves attirés par l’enseignement pro ou qui rencontrent des difficultés dans le général », explique le proviseur. « En fin de 3e, un élève sur deux poursuit en formation agricole, les autres s’orientent vers un CAP ou un bac pro d’un autre domaine. »

Voie pro, générale ou technologique : à vous de choisir !

En fonction de votre projet professionnel et de votre dossier scolaire, plusieurs voix sont possibles en lycée agricole. Vous pouvez suivre la filière générale en préparant, après une seconde générale, le bac S spécialité écologie-agronomie et territoires, uniquement dispensé en lycée agricole public. La filière technologique vous prépare au bac Stav (sciences et technologiques de l’agronomie du vivant). Enfin, d’autres préfèrent intégrer la voie professionnelle et s’orienter dès la fin de 3e vers un bac pro. La voie pro couvre beaucoup de domaines dans le secteur de l’élevage et du soin aux animaux, de la production, de l’agro-équipement…

Poursuivre ses études : de bac + 2 à bac + 8

« Même s’ils peuvent trouver du travail le bac en poche, j’encourage mes élèves à poursuivre leurs études après le lycée », ajoute M. Mingot. Même les titulaires de bac pro, filière destinée à s’insérer rapidement sur le marché du travail, poursuivent dès que possible leurs études avec un BTSA (brevet technicien supérieur agricole, niveau bac + 2).
Mais attention ! « Un bon dossier scolaire est nécessaire pour y accéder et une fois admis, il faut mettre les bouchées doubles. La marche est haute entre le niveau des cours en bac pro et en BTSA ». Idem pour les titulaires du bac Stav, qui s’orientent le plus souvent vers des BTSA, BTS, IUT ou licences pro. Les meilleurs pourront tenter une prépa pour préparer le concours de vétérinaire ou d’écoles d’ingénieurs.

Après un BTSA, les élèves peuvent entrer sur concours dans une école nationale d’ingénieurs, une école nationale vétérinaire ou une école du paysage et de l’horticulture. Il est toutefois conseillé de faire une classe prépa post-BTSA.

Les titulaires du bac S peuvent s’orienter vers des études courtes (BTSA ou DUT), longues à l’université (licence, master ou doctorat) ou vers des classes prépa pour accéder aux grandes écoles agricoles, horticoles ou d’ingénieurs.

Dans un champ ou un bureau : des débouchés variés

« Les débouchés après une formation agricole sont variés. Dans notre établissement, sur 100 élèves, seulement 10 deviennent agriculteurs. C’est erroné de penser que le lycée agricole forme uniquement au métier d’agriculteur ! », insiste le chef d’établissement. « La majorité des formations de l’enseignement agricole mènent à de nombreux métiers liés à l’eau et à l’environnement, à l’agro-équipement, au conseil agricole, aux services à la personne… ». Il peut s’agir de métiers en extérieur ou en intérieur dans un organisme de conseil, un centre de recherche ou une entreprise de travaux agricoles. « Tout le monde peut trouver sa place dans l’agriculture en fonction de ses compétences, de ses qualités et de ses envies », conclut-Sébastien Mingot.

plus d’informations

Aller en haut